Sujet : [Genesis] United States Navy

L'amiral Spruance avança d'un pas ferme et décidé en direction de la tribune inprovisé dans le bureau des communications, l'endroit était exigu mais on avait fait le nécessaire pour que ce soit aussi "officiel" que possible. Ses officiers le suivait de leurs mieux et les quelques commandants convoqués pour l'occasion avait répondu présent.
   L'amiral s'immobilisa un instant et se tourna vers sa vigie des communications.

- Tout est prêt??

- Oui amiral, le multi-fréquence est réglé, on est prêt à émettre dans toute la galaxie.

Alors l'amiral s'avança vers la tribune, pris place et commença son discours.

- Mes amis, nous sommes réunis ici pour envoyé un message à la galaxie de genesis. Les humains ont quitté leurs anciens foyers, pour trouvé refuge ici. Cette galaxie est vaste, inexploré et pleine de promesse pour nous tous. A l'arrivée dans cette galaxie, mon peuple était enduillé de son précédent chef, mort peut avant de voir la terre promise. C'est pourquoi ils ont décidé de me faire revenir ici, pour les guidé à travers les vastes territoires de cette galaxie.
     Mais, je ne voulais pas non plus le faire seul, c'est pourquoi, j'ai fondé cette union, qui renait avec moi. Et j'y ai réuni quelques commandants très compétent. A tout ce qui entendent ce messages à travers les étoiles, venez donc grossir nos rang ou devenez nos alliées. L'U.S Navy n'a pas la prétention de détruire tous sur son passage, mais nous nous défendrons si le cas venais à ce présenté.
    Alors peuple de gensis, j'espère que vous croiserez notre route un jour, et j'espère que ce sera de façon pacifique. Ici l'Amiral Spruance, terminé.

Les commandants présent firent une ovation à la fin du discours de l'amiral (normal, il les payait aussi pour ça aussi). Mais un capitaine de croiseur fit soudain irruption dans la salle et interrompit la séance.

- Monsieur, une flotte est en approche, probablement hostile.

- Bien allons y.

Et l'amiral se mit à courir derrière ce capitaine, vers d'autres aventures....

Dernière modification par Springhall (12-04-2010 23:31:06)

Un héros n'est pas plus brave qu'un homme normal, il l'est juste 3 minutes de plus. (Général Patton)