Sujet : [Genesis] Le retour du Pandora - The Fortune Hunters.

_________________http://www.montanaraiders.com/mirror/story/warriors/war_07c.gif__________________


Une petite Vidéo de l'alliance, pour bien se replonger dans le contexte!

Bienvenue chez les Fortune Hunters.

Vous qui entrez ici, amenez aussi votre espoir, vos envies, vos haines et vos amours, et un grain de cette douce folie que nous ne devrons jamais oublier. Ne vous soumettez pas à l'alliance...Façonnez la selon vos rêves...
Quand vous entrerez chez les Fortune Hunters, vous devrez vous rappeler avant que les règles ne sont qu'une absence de règles:

-Il n'existe pas de hiérarchie. Tous les joueurs sont absolument égaux. il ne s'agit pas d'une démocratie, mais d'un pur partenariat.

-Il n'existe pas de politique. L'alliance ne mène aucune politique diplomatique de domination quelconque. Ne feront ce que nous avons envie, quand nous en auront envie, où nous en auront envie.
Guerres, pillages, raids ou commerce sont la panoplie du Fortune Hunter.

-Il n'existe pas pas d'erreurs. Tous les membres doivent être prêt à soutenir sans conditions leurs actions respectives. Cela signifie aussi que tout membre des Fortune Hunter tiens dans ses mains le destin de toute l'alliance. Par voie de conséquence, le recrutement des Fortune Hunters n'admet aucune règle autre que la confiance des membres.
Tout membre est libre de partir quand il le souhaite, si la pression deviens trop forte pour lui, ou s'il souhaite suivre une autre voie.

-Il n'existe pas de score, pas de classement, pas de domination. Les Fortune Hunters n'agissent que pour le plaisir d'agir. Selon leur propres désirs, leur propre morale, et leur propre opportunités.


Toujours les Fortune Hunters jouent comme s'ils n'avaient rien à perdre.

http://www.microsoft.com/Games/crimsonskies/img/wings_t.gif

Contactez The Observer par message privé.

-Pour une candidature.
-Pour un échange diplomatique.
-Pour un échange commercial...

Ou qui sait...Peut-être pour des tractations plus obscures...Nous sommes des pirates après tout.
Mais je laisse cette partie à votre imagination...Nous, nous n'avons rien à perdre.



_________________http://www.montanaraiders.com/mirror/story/warriors/war_07c.gif__________________

  Les initiés auront remarqué que cette alliance s'inspire largement du jeu vidéo "Crimson Skies", toujours un de mes jeux préférés, bien qu'il commence à se faire vieux.
De beaux Gentlemen Pirates, de magnifiques Femmes Fatales, tout ça sur fond de combats aériens...Dans une ambiance de Big Band Swing totalement décalée...ca vaut toujours le coup d'essayer.

Quelques renseignements supplémentaire sur le background via cet excellent site: http://www.montanaraiders.com/mirror/un … index.html

  Et maintenant...Un petit RP, sur fond de Swing!


______________________   Le retour du Pandora   ______________________


  A quelques encablures de la silhouette blanche éclatante de l'astroport flambant neuf de Columbia, on était déjà dans le désert. La Marquise avait laissé derrière elle la fraicheur verdoyante de la ville terraformée de Princeton, pour entrer dans cette zone rouge, et rêche. De ce sable ferrigineux à perte de vue, qui serait progressivement conquis par la technologie et les plantes artificielle de la métropole qui s'étendait derrière elle.

  La frontière entre la ville et le désert était si nette que s'en était surréaliste. The Observer lui avait déjà donné rendez-vous dans des endroits étranges, mais il dépassait les bornes de l'excentricité pour entrer dans le désagréable.
D'ordinaire au moins, il avait du goût. Il ne l'envoyait pas avaler ce vent qui charriait toutes sortes de saloperies dans un endroit non-terraformé.

  Subitement, jaillit de nulle part, elle le vit. Il était debout, au milieu de rien, aux coordonnées exactes ou il lui avait donné rendez-vous. Il était assis à l'ombre d'une dune, les bras croisés reposant sur un genou.
  En un instant, La Marquise remarqua plusieurs choses. Tout d'abord, ses vêtements. Sur ce point, The Observer n'avait jamais été irréprochable. Les "smokings", ces costumes qu'il portait étaient passés de mode depuis plusieurs siècles. Mais ils faisaient partie intégrante de son personnage, et, à vrai dire, il les portait parfaitement.
  Mais il avait encore franchi un cap. Alors que la température montait lentement vers les trente-cinq degrés Celsius, il portait un solide blouson, visiblement fait en véritable cuir animal. Avec cela, une écharpe blanche, un accessoire dont elle ne connaissait l'existence que de manière théorique. L'absence de changement de températures dans les atmosphères terraformée l'ayant rendu totalement inutile.

  Pire, il arborait un sourire très inhabituel chez lui. Sans la moindre trace de cynisme. Visiblement, The Observer était aux anges.
  Et cela ne disait absolument rien de bon à la Marquise. Elle l'aborda d'un ton dédaigneux:
"-Originale, ta nouvelle tenue.
-Ah...C'est normal, ça fait partie du plan. Regarde!
  Il trépignait littéralement de joie. Un véritable enfant. La Marquise sentit une boule d'angoisse s'épanouir lentement au plus profond de son esprit. Elle baissa lentement le regard vers une antique photographie que lui tendait l'Observer, et subitement, elle se sentit transportée dans un monde ou la logique n'aurait plus aucune prise.

http://www.montanaraiders.com/mirror/story/warriors/war_07a.gif

  La Marquise tenta tant bien que mal de garder contenance.
"-D'accord, donc. Une photographie papier datant visiblement de la Terre. Ils portent exactement les mêmes vêtements que toi...Et?
Il lui fit signe de la suivre, et commença à longer la dune.
"-J'ai mené quelques recherches. Ces deux hommes étaient deux pilotes, pendant les années 30, sur Terre. En plein époque de la sécession américaine, juste après la Grande Dépression.
-C'est à dire?"

  The Observer la regarda comme si ce qu'il venait de dire avait été clair comme de l'eau de roche.
La Marquise le regarda d'un air sardonique:
"-Tout le monde ne soulève pas des montagnes de moisissures dans des bibliothèques historiques aussi poussiéreuses que ce désert pendant son temps libre tu sais. Il y en a qui gèrent une Nation aussi..."

  The Observer eût brièvement l'air penaud, avant de sortir une cigarette de son paquet d'un air ravi.
"-Bon, voilà l'Histoire. A la toute fin des années 1920, donc, 1920 années terrestres standard après la naissance de....
-Oui, merci, mais je connaît les bases quand même...
-D'accord. Donc, en 1929, après des années de montée de tendances isolationnistes, ce qui était encore un état fédéral du nom d'États-unis, connu un grand crash boursier. L'économie fédérale partit en vrille, et un nombre croissant d'Etat firent sécession. Au final, d'un seul état fédéral, vingt-trois états émergèrent.
-Ce qui nous amène à...
-La rupture totale des grandes voies de communication terrestre. A partir de là, ce fut la voie aérienne qui l'emporta. Notamment des "Zeppelins", de grands ballons gonflés à l'hydrogène, qui servaient de véritables navettes pour l'époque...
-Au fait, mon ami...Au fait!
-Bien. Donc, avec cette nouvelle classe de commerce, émergea une nouvelle classe de piraterie. Des aviateurs un peu foldingues qui utilisèrent à leur avantage la situation. Se déplaçant eux même en zeppelin comme base mobile, ils utilisaient des chasseurs de plus petite taille pour piller, détruire, ou même arraisonner leurs cibles...
-Des pirates de base en somme.

  The Observer eût presque l'air vexé. Il jeta un bref regard à sa montre, et commença à escalader la dune. il reprit en haletant légèrement.
"-A l'époque, c'était particulièrement héroïque, vu que le transport aérien était bien plus risqué.
-Je ne vois toujours pas...
-J'y viens! A cette époque, sont apparus les "Fortune Hunters". Menés par le "Gentleman Pirate", Nathan Zachary. Alors que la plupart de pirates étaient de simples hors-la-loi, eux étaient exceptionnels...Je t'expliquerais en vol.
-En vol? Tu as une navette dans le...

  A cette seconde, le regard de la Marquise émergea de la crête de la dune. Elle aurait pu s'attarder sur le paysage éblouissant des contreforts de la mer de sable rouge de Columbia, mais son regard était attiré par tout autre chose.
Au pied de la dune commençait une longue surface plane, visiblement récemment recouverte d'une plaque de titane, longue d'un bon kilomètre, et large d'à peine une quarantaine de mètres.
La route était intrigante, un kilomètre de long pour s'arrêter subitement au beau milieu du désert. Mais l'engin à son début était, si c'était possible, encore plus étrange.
"-Qu'est ce que c'est que ça? Demanda la Marquise, d'une voix bien plus inquiète qu'elle n'aurait voulu le laisser transparaître.
-Une piste de décollage. répondit The Observer d'un ton satisfait.
-Non, pas ça... Ca!
-Ah...C'est un avion. reconstitué d'après des plans d'époque."

  Durant une brève milliseconde, cette réponse sensée, calme, rationelle, rassura parfaitement la Marquise. Son esprit fut totalement satisfait de voir que malgré tout, The Observer avait le contrôle de la situation.
  La seconde suivante, elle plongeait dans un abîme de pure terreur.

"-D'époque? Demanda t'elle d'une voix faible.
-Oui.
-Et, tu veux, voler avec?
-Bien sûr!
-J'hésite entre le suicide et la conversion religieuse...
  Elle s'était entendue prononcer ces mots à voix haute. The Observer éclata de rire.
"Allez! Viens, tu verras, c'est très simple."

http://www.montanaraiders.com/mirror/universe/planes/pix/p_bloodhawk.gif


  Une poignée de minutes plus tard, ils se trouvaient tous deux dans le cockpit étroit d'un avion des années 30. L'avion était un monoplan, dont l'hélice était située à l'arrière. Il était peint aux couleurs des Fortunes Hunters, un rouge vif, émaillé de touches noirs et jaunes.
  Sur l'empennage s'étalait l'emblème des Pirates. Quatre cartes du Tarot représentant la Justice, la Richesse, Les Amants, et la Mort.

  Lorsque The Observer actionna le moteur, de profondes vibrations secouèrent le fuselage. La Marquise, habituée à la stabilité parfaite des navettes de combat modernes, s'agrippa à son siège inconfortable sans un seul mot.
  L'avion prit lentement de la vitesse sur la piste, à laquelle il s'arracha en une simple fraction de la longueur de la piste. Profitant pour la première fois de sa vie de l'effet euphorisant d'une force centrifuge non-modulée, The Observer résista de peu à la tentation de pousser une clameur de joie incontrôlée.
  Derrière lui, la Marquise commença même peu à peu à se détendre. Visiblement, l'avion volait. The Observer vira lentement sur l'aile, et prit la direction des chantiers de construction placés derrière l'astroport.

   Assourdie par le vacarme de l'hélice, La Marquise lui hurla dans le communicateur:
"-Bon! Et ton pirate alors?
-Zachary était le créateur des Fortune Hunters. C'était un gang de pirates assez particuliers. Alors que la plupart des autres n'étaient fondamentalement que de simples brigands des airs, les Fortune Hunters se sont entouré d'une sorte de code. Le sens de l'honneur de Zachary était très étrange...
-C'est à dire.
-Les Fortune Hunters se sont promis une solidarité sans faille, et l'indépendance par dessus toute chose. Ils ne se posaient absolument aucune limite dans leurs actions. Ce dont ils avaient envie, ils le tentaient, quel qu'en soient les risques et le coût.
-Et d'un autre côté?
-L'autre versant, c'était de ne jamais tuer d'innocents, et de ne jamais persister sur un ennemi neutralisé. Leur code comportait également le fait de ne voler qu'aux riches. Et surtout, jamais ils n'ont volé pour le pouvoir ou la puissance. Vu d'aujourd'hui, on aurait dit qu'ils volaient plus pour le plaisir de voler que pour autre chose...Leur quartier général était mobile, un zeppelin du nom de Pandora. Cherche dans la poche devant toi. Il y a quelques photos.

http://www.montanaraiders.com/mirror/story/warriors/war_07b.gif
Le Pandora, sous escorte des Fortune Hunters.

  La Marquise commençait à apprécier le vol, l'avion était plus lent que la pire des navettes de commerces en circulation sur Columbia, mais les vibration, la sensation de proximité de l'avion avec l'air lui donnait plus la sensation de voler qu'aucun des vols qu'elle avait fait.
"-En gros, des Gentlemen Pirates? Ils volaient aux riches pour donner aux pauvres?
-Non, ils volaient aux riches pour que le champagne puisse couler à flots sur le Pandora. Gentlemen, mais Pirates avant tout...
-Programme passionnant...
-Tu trouves aussi!"


  Subitement, tout deux se turent. Ils étaient arrivés à la verticale des chantiers de constructions. L'aéroplane se dirigeait vers un gigantesque hangar, construit légèrement en retrait des principaux chantiers.
"-Et maintenant, la surprise!"
  Lorsqu'ils franchirent le périmètre, le toit de l'immense hangar s'ouvrit. dévoilant deux vaisseaux-mères. La Marquise remarqua avec un soruire que tout deux avaient la forme du zeppelin qu'elle avait vu sur la photo. Probablement un caprice de The Observer.
  Pour des vaisseaux spatiaux, la forme n'avait strictement aucune importance.

"-Je te présente le Pandora, et le Black Swan. Les deux vaisseaux-mères des nouveaux Fortune Hunters! Les deux billes que nous allons lancer dans la grande roulette de l'univers, sans aucun contrôle et sans aucune règle...
-Observer...
-Je comptais prendre le Pandora, que penses tu de commander le Black Swan?"

  La Marquise était absorbée par le spectacle du hangar défilant sous l'avion. A seulement 200 miles par heure, traverser tout le hangar leur prendrai encore deux bonnes minutes. Elle prit conscience de l'ampleur de la proposition de The Observer, formulée sur un ton badin.
  Faire de la nation qu'ils commandaient tout deux la base arrière d'une vague de flottes qui n'obéiraient qu'à leurs propres règles, à leur propre envies, et leur propre liberté.
   Ils ne feraient partie de nul empire, ne domineraient nuls secteurs, pour la première fois depuis qu'ils étaient entrés dans le jeu...Ils joueraient comme s'ils n'avaient rien à perdre.

  Elle éclata de rire à l'arrière du cockpit:
"-Pourquoi le Black Swan?
-Le nom que c'était donnée une autre pirate. Aussi souvent l'amante que l'ennemie mortelle de Zachary. J'ai pensé qu'elle te plairait. Dans la poche de droite.

http://img532.imageshack.us/img532/9908/charactersblackswan.jpg
________________________________________The Black Swan

La Marquise regarda à la photo de cette femme morte depuis des centaines d'années à présent. Elle sourit, et reposa la photo:
"-Va pour le Black Swan! Maintenant, ramène nous au sol! Si je ne m'abuse, l'espèce de compteur sur ton tableau de bord commence à pencher dangereusement vers le zéro...


  A la seconde ou elle finissait cette phrase, l'hélice s'arrêta. Dans le bref moment de flottement de l'appareil, The Observer eût le temps d'articuler.


"Tout va bien. Pas de panique. C'est parfaitement normal. C'est juste une panne d'essence!"

_________________http://www.montanaraiders.com/mirror/story/warriors/war_07c.gif__________________





P.S: Duke! Une balise "centrer", ça serait franchement pas du luxe!

Dernière modification par HawkinTux (13-04-2010 19:24:23)