Sujet : Il est Druss

Le technoscientifique regarda longuement le code inscrit sur son écran :

Début Procédure Alpha-00254123AAA-  AMS Secret Alpha XRAY - Inco – DTC – Réquisition Immédiate EDH – Pour Exécution Priorité Alpha Alpha -

Signature : Code Haut Conseil Sunrise - Sunrise Identifiant AAA010101AAA

Fin...  Protocole engagé temps Univer SR 12/07/24578222

Le technoscientifique ne comprenait pas le code de la procédure mais la signature ne laissait pas de doute sur l’urgence et le secret total de l’opération.
Il prit le combiner rouge sur son pupille de surveillance et attendit que l’on lui réponde.

- Oui
- Monseigneur un message avec une Procédure Alpha-00254123AAA je n’en comprend pas la signification.
- Bordel de merde, réveiller tout les disciples et réunion immédiate en salle 0000001-AA de tous les technoscientifiques de garde.
- Heu bien Monseigneur mais la procédure ?
- C’est la fin de l’univers ils ont osé, ça va êtres le bordel, exécution de mes ordres immédiatement, j’arrive.
- Exécution, bien reçus Monseigneur.

Le technoscientifique tapa rapidement les diverses procédures de réunions, de rassemblements, et la localisation de la salle 0000001-AA.

Immédiatement des milliers de terminaux, sonneries et alarmes, lumineuses et sonores se mirent a retentir dans l’antique Vaisseau mère de combat.

Le seigneur technoscientifique sauta dans sa combinaison or et argent et s’emparât de son Terminal portatif ou s’inscrivait le message reçus quelques minutes auparavant par son technoscientifique de veille. La balise de guidage lui indiquait les coursives, passerelles, ascenseurs a prendre pour se rendre dans la salle 0000001-AA..

Il pestât, 35 mn de voyage, cette salle devais êtres une des plus vielles et elle se trouvait dans une zone presque au  centre du Vaisseau mère. En gros la ou plus personne n’allait depuis des siècles.

Il sortie de sa chambre et entendit le vacarme des alarmes sonores.
Des centaines de techniciens et de scientifiques de tout grade et de toute classe couraient à leurs postes.

Quatre CyberGardes l’encadrèrent immédiatement et régulèrent leurs pas sur les siens.

Son Terminal portatif sonna :
- Seigneur technoscientifique puis je savoir pourquoi vous mettez mon vaisseau en branle bas de combat, à 4 Heures de matin de plus ? J’ose vous rappelez que seul une Procédure Alpha vous le permet.
- Grand commander j’en suis parfaitement conscient et si vous lisez vos messages vous en serrez convaincu.
- Hummm, bordel la procédure Alpha-00254123AAA, c’est la fin. Je réunie mon staff et je vous retrouve dans cette foutue salle. Harggg 42 Minutes pour vous rejoindre, je me dépêche.
- Faite mon ami.


« 45 Minute plus tard devant deux immense portes blindées »

Le Seigneur technoscientifique se tenait devant un petit terminal poussiéreux alors que ce tenait le Grand commander devant un terminal semblable mais à gauche de la porte.

- Prêt ?
- Oui Commander

Les deux hommes pausèrent dans le même geste leur main droite sur la surface vitreuse du terminal. Les écrans se mirent à clignoter puis un scanner se déclencha. Une série de chiffres et de lettres se mirent à défiler sur les écrans de plus en plus vite.
Tout s’arrêta brusquement et on entendit de nombreuses pompes, compresseur, machines se mettent à ronronner.
Les hommes se reculèrent et tout le monde retint son souffle en regardant les portes Blindés immobiles.

Les deux portes étaient majestueuses et dans un alliage depuis bien
longtemps oublié des hommes.
Deux énormes haches avec un manche fin en acier, orné de runes filiformes en argent, et une double lame acérée noir, se croissaient à leur centre. Elles semblaient malgré les siècles de poussières déposaient sur elles toujours brillaient sinistrement.
Une inscription était gravée sur les énormes montants en forme d’arc ;

« Sa quête le mènera jusqu’au bout des univers. Il fera tomber des royaumes, il en élèvera d’autres, il combattra bêtes, hommes et démons. Car il est Druss, et voici sa légende… »

De nombreux hommes chuchotaient entre eux. :
-    Druss ?
-    Mais c’est une légende.
-    Une arme fantastique ?
-    Une hache
-    Un cocktail ?
-    Un cataclysme
-    Son tombeau ?
-    Le porte mort
-    La fin de tout


Silence !! Imposa le Commander. Et au même moment un terrible grincement se fit entendre. Elles bougeaient, de la poussière tombait d’un peu partout, l’air devint irrespirable.

Un Chef technicien cria dans son interphone :
- Ventilation au maximum dans notre zone. 

De l’air frais se mit à parcourir la salle des portes. Un terrible bruit se fit et les portes finirent pas s’immobiliser en position ouverte. Bizarrement elles ne donnaient pas sur une salle mais sur une paroi couverte de tube dans lesquels coulaient divers liquides et gaz inconnus, tous rejoignaient ou sortaient d’un caisson en or massif incrusté au milieu de la paroi en position verticale.

Un écran clignotait indiquant de nombreuses procédures qui s’enchaînaient les unes après les autres à un rythme effréné.


Le Commander donna brusquement des ordres, sans quitter des yeux le caisson, et mis en place une garde d’honneur et ces plus grands officiers de pont et de passerelle en rang.

Le Seigneur technoscientifique en fit de même avec ces hommes et ajouta :
- La procédure va bientôt ce terminer ce caisson d’hibernation va s’ouvrir.

Le Commander :
-    Mais qu’y a-t-il dans ce caisson ?
-    Cela me semble évident
-    Pour vous, mais pas pour nous
-    Mais Commander nous somme à bord de l’antique Vaisseau mère de combat de la légende.
-    Mais c’est une légende rien ne le prouve
-    Commander, ce caisson le prouve…

Le commander regarda attentivement le caisson d’or et l’inscription qui y était gravé :

------------------------------------------------------------------------------------------
Il participera aux plus grandes guerres de son temps et en changera le cours.
...
Il vint d'un enfer de souffrance et entra dans un monde de mort.
...
Sa vie est un combat sans fin : deux bras maniant la hache au nom de l’honneur et de la justice. Pour l’ennemi il est Marche Mort, un surnom sombre et maléfique, synonyme de destruction.
...
Lorsque Légende se lève et marche, il ne fait pas bon se dresser sur sa route.

Il est Druss
----------------------------------------------------------------------------------------

Le caisson s’ouvrit, de la fumée s’en échappa ainsi qu’un froid polaire.

Une voie retendit :

- J’espère que vous avez pensé à me ramener de la bière fraîche !!!
J’ai une de ces soifs moi….

-------
L’aventure continue….



Ps : merci au regretté David_Gemmell
http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Gemmell

Dernière modification par Druss la legende (25-08-2010 15:43:55)

Rien ne l’arrêtera car il est Druss et voici sa légende...